20 03 06

Publié le par YEBO!

Week end sans ligne tel, à voir les potes chers l'Italie le samedi l'Allemagne le dimanche. L'Italie, ses discussions sur ce qui aurait pû être, ce qui a été et ce qui sera, sur le travail et la vie privée. Et puis l'Italie de la musique qui n'a rien d'italienne (Iggy Pop, Smashing Pumpkins, Skunk Anasie...) de ce qui nous a toujours rapproché, au delà des mots. Hirsutes, goguenards, légèrement éméchés et joyeux jusqu'à extinction des feux à l'heure de la citrouille...

L'Allemagne. Autre topographie, Allemagne des jeux d'enfants petits et grands qui, le temps d'un anniversaire, me replonge dans des jeux de prairie et de Pâques (oeufs durs peints, planqués et trouvés en joie). Rapprochement germano français (la France attend sa quatrième petite, un autre oeuf au 8ème mois, comme une piqure d'insecte sur un corps frêle et musclé). Fléchettes, courses en sac (j'ai troué le mieux avec mes gros orteils mais j'ai gagné!), course à la cuiller et à la balle de ping pong avec les gamins louchant sur cet autre oeuf si léger au vent... rires assurés! Bières, thé à la menthe, musique et crêpes marocaines conviés à la fête, discussions sur les politiques comparées européennes au coin des piqures de moustique...

Et un petit saut à l'airport dans la soirée histoire de voir un vieux copain voyageur entre Angola, Mozambique et Portugal, mais là c'est encore une autre histoire...

Publié dans gubpasline

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article