Episode 4

Publié le par YEBO!

L'épisode 3 c'était le désir. Il est venu sous une autre posture. Un autre titre chez le même bonhomme qui écrit. Moi j'ai pas écrit ça, je suis plus simple bordel. Ce mec est un tricheur!
Je suis dans ma petite courette ou ma femme dort seule (je l'espère) pendant que je suis au service. Ici, on dit je monte au service, et je descend du service. Assez incroyable quand même quand on y pense, comme si le service était au sommet. Bon d'un côté sans service pas de salaire, loyer, riz dans la gamelle,... tout ça quoi. Mais bon en même temps quelle est ma plus value? Je gagne peu (et beaucoup) pour quoi? La tranquillité d'esprit des personnes chez qui je travaille? C'est vraiment cher ou pas cher payé, selon. Soyons sérieux, une crise ici si ça explose je fais quoi? Ils ont remplacé les tessons de bouteille sur le haut des murs par des piques acérées des sortes de trèfles à 3 feuilles sensées refroidir d'hypothétiques escaladeurs en marge de rage. Rats et vautours se rient de ces fanfreluches, tout comme les rouge gorges microscopiques que le voisin libanais tue avec sa carabine à plombs soit disant parce qu'il les mange. Je te dis pas, vu la gueule des pioupious, une fois le plomb enlevé c'est la peau et les os!
Comment on fait pour vivre comme ça hein? Je vais vous dire, c'est la foi. Absurde foi qui nous tient debout nous remplit de grâce. Absurde aux yeux des autres qui nous fait marcher marcher marcher encore contre vents et marées (je sais yen a pas ici mais ça le fait) je sais pas je me sens chaud fébrile la malaria bon sang demain une goutte épaisse maudits moustiques! Je m'assoupis

Publié dans feuilleton

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article