Lisbotage

Publié le par YEBO!


Lisboa, le catholicisme érigé en phallus au dessus d un pont. Le pianiste bourré du sheraton qui n'arrive pas à aligner correctement les accords ressassés de let it be, ça le fait chier. Au bar de l'hôtel sheraton, l'anglais est roi. En haut d'une tour de 25 etages, tu vois tout et tu imagines un aéroplane qui vient casser l'ambiance fatiguée. A la fois violent et voluptueux. Il y a un practice de golf au dessus d'une nappe phréatique d'eau potable avec danger de pollution d'anthrax. Le Tage est propre maintenant, enfin un peu épuré quoi. Les docks sont réamenagés en salle de danse pour salsa piquante et le pianiste joue avec son nez. Campagne électorale ici aussi. Mot d'ordre," mudar". Campagne très velue, macho avec des têtes d'hommes (sauf le parti national, avec des drapeaux comme d'hab). Il y a même une affiche avec un bras poilu et un poing serré. Rigolo. Les femmes ont l'air faciles mais pas au sens simple. De l'érotisme dans les intonations. Est-ce l'anglais? En tout cas le portugais du Portugal c'est pas sensuel, pois não... Bizarre l'alignement des maisons. Pas beaucoup de verdure la nuit (le jour c'est mieux).
Qui a tué Robert F. Kennedy? Pas moi.
Mega big le Tage mon cher Baltha. J 'ai pas encore eu le temps d'aller a l 'hôtel Lisboa.
Le pianiste s'est réveillé, il chante maintenant. Aucun sens du rythme ce naze. Style massacre de summertime. J'ai envie d'aller m'arsouiller dans la baixa. Bon dieu j'ai loupé le rendez vous téléphonique avec les monstrinhos, les pitchounes merdalors. Aujourd'hui on a visité l'Institut Portugais de Qualité. Administration typiquement portugaise. Le DAF avait une bonne tronche, barbichette à la portugaise. Mais qu'est ce qu'il sentait? L'alcool ou le fumeur qui a pas tiré sur son clope depuis plus d'une heure? Respect de la séparation des fonctions dans l'odeur, oui mon capitão! General...Ya des bateaux tout illuminés a minuit sur le Tage (on est le 14 mars) Michot qu'est ce que tu fais donc à cette heure mon ami?
Top le dernier concert du Yebo...Faut pas être pianiste de bar si on n'a pas la foi. Et le peyotl c'est pour quand? Les immeubles sont des collines. Et les phares arrières des voitures se reflètent sur les façades des immeubles. Pas les vitres, les murs... Les immeubles forment l'ossature des collines de la ville. Une archéologie. Et les châteaux, en l ' air. Les forteresses en haut des collines comme une tête d'armée de métier mon capitão. C'est qui le chef ici? C'est le nuage!

 

 

 

 

 

Publié dans Voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article